« Brève chronique d’un célibataire » Décembre 2009

« La page blanche, tout les créateurs connaissent. Mais la page blanche et tout l’univers environnant désespérément blanc de présence (hormis un quadripède poilu), quand je rentrait le soir de mon atelier, était encore plus difficile à gérer… Oui « tout était possible, tout était réalisable » mais encore fallait-il trouver l’inspiration à remplir tout ce blanc… »

abattuRéalisé sur Ipad avec Ink